Décryptage du concept de lavage auto sans eau

Lavage automobile sans eau

Publié le : 25 août 20205 mins de lecture

L’univers de l’automobile est de plus en plus respectueux de l’environnement. Après le concept du véhicule qui fonctionne exclusivement à l’électricité, la découverte du lavage auto sans eau est la promesse d’un futur moins pollué qui respecte l’écologie.

Les informations utiles à connaître sur ce procédé

L’entretien d’une automobile classique demande beaucoup de matériel : des tuyaux d’arrosage, des gants, un garage privé en plein air et surtout une bonne quantité d’eau. C’est un procédé qui devient vite salissant et qui demande pourtant du temps et de l’énergie. Le lavage à haute pression est vite devenu une solution moins fastidieuse et pourtant, à répétition, risque d’endommager la couleur du véhicule. À l’opposé de ce concept de nettoyage classique, la version sans eau demande très peu de matériel, mais apporte plus de soins, de finition et se concentre plus sur les détails pour un rendu final beaucoup plus nettoyé. La méthode de nettoyage auto à sec est relativement simple. Le matériel est composé d’un nettoyant spécialisé et de deux chiffons doux en microfibre. Pour rendre le processus de nettoyage efficace, il faut appliquer un peu de produits sur la surface à nettoyer, le laisser agir quelques minutes, puis essuyer le surplus de produits avec le chiffon en microfibre. Pour un rendu propre et plus soigné, un petit passage avec le second chiffon en microfibre est recommandé. Pour en savoir davantage à ce sujet, rendez-vous sur la plateforme spécialisée : www.purize.ch.

À lire en complément : Trouver un prestataire de lavage auto sans eau à domicile

Les avantages non négligeables

Il va sans dire que le lavage automobile sans eau est plus économique. En effet, un entretien auto traditionnel dans son garage chez soi consomme en moyenne 350 litres d’eau, ce qui est énorme pour une seule voiture. Auprès d’un lavage auto à haute pression, la consommation est réduite à une moyenne de 75 litres. Et pourtant, avec cette technique sans eau, un produit d’à peine 500 ml permet de nettoyer sa voiture au moins trois fois. Une économie sur la facture d’eau se fait alors grandement sentir. Trois lavages sans eau ne coûteraient que le prix du produit, soit en moyenne, autour de 10 €, contre au moins 15 € pour trois passages basiques aux rouleaux. En plus d’être très économique, le fait de laver son véhicule sans eau est aussi, et surtout, très écologique. Il faut savoir qu’il s’agit d’un geste noble en faveur de la planète. Au moins 350 litres d’eau économisés pour l’environnement. Les ressources naturelles ne sont pas inépuisables, consommer moins d’eau contribuera fortement au renouvellement de ces ressources consommées de manière massive au quotidien.

Les quelques points à considérer

Comme tout procédé de nettoyage, la méthode sans eau comporte également quelques inconvénients. Déjà, il faut faire attention aux produits utilisés. En effet, certains peuvent être plus ou moins polluants, bien qu’ils soient utilisés à faible dose. Aussi, il est tout à fait logique qu’un entretien à sec soit moins efficace avec une voiture très sale : recouverte d’une bonne couche de boue par exemple. Aussi, la poussière qui s’est accumulée, retirée sans eau risque d’agresser et d’endommager la carrosserie. Si les bons gestes ne sont pas appliqués, des micro-rayures pourront nuire à la belle allure de votre véhicule. Toutefois, de véritables professionnels ont été formés pour un nettoyage sans eau efficace. Sur les sites spécialisés, vous pourrez retrouver une équipe professionnelle de lavage auto. Elle utilise généralement des produits à base d’ingrédients d’origine végétale, constitués par des éléments actifs innovants de bonne qualité. Elle applique des gestes de nettoyage d’une main de maître et des services haut de gamme pour nettoyer votre véhicule. Avec les services d’un professionnel de nettoyage de véhicule, votre voiture sera impeccable.

Plan du site