Assurances des autos anciennes : quelles différences avec d’autres assurances

Assurances

Posséder une voiture ancienne c’est bien, mais face aux dangers de la circulation, il faut penser à l’assurer et une question se pose alors : est-ce que c’est la même chose que pour les voitures classiques ? En fait, des assureurs proposent l’assurance spéciale «collection» mais est-ce réellement avantageux ?

Ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Il n’existe aucune loi propre attribuée à l’assurance des voitures anciennes. Aussi rien ne la diffère vraiment de l’assurance classique.

Mais bonne nouvelle pour les passionnés, certains groupes peuvent leur délivrer la tant désirée assurance de collection à conditions de remplir quelques critères que l’assureur aura pris soin de fixer.

Quelles sont ces formalités ? Tout d’abord pour bénéficier de l’assurance de collection, évidemment la voiture doit être une voiture de collection ou une voiture ancienne. Étant principalement un sujet de loisir, elle ne doit pas être utilisée pour un usage quotidien, de ce fait une limitation de kilomètres parcourus peut être fixée et le propriétaire doit posséder une autre voiture contemporaine assurée pour ses déplacements journaliers. Ce propriétaire doit au moins avoir trois ans de permis.

Malgré ces conditions restrictives dans l’ensemble, voyons ce que cette assurance présente comme avantages.

Des garanties spécifiques

À part les garanties classiques (au tiers, tous risques ou autres), deux formules sont spécifiques aux anciennes : la cote officielle de collection et l’assurance circuit.

La première permet d’obtenir une valeur plus élevée sur le remboursement par rapport à la valeur argus qui n’est donc plus applicable et ce en référence au statut collection de la voiture (de préférence, valeur fixée au préalable par un expert).

La deuxième donne la possibilité aux propriétaires d’utiliser leur perle rare sur un circuit automobile au cours de manifestations sportives ou touristiques tout en étant couvert par l’assurance, un avantage dont les véhicules modernes sont dépourvus.

Tarif intéressant et réduction

Comme les voitures de collection roulent peu pour éviter leur usure, que leurs propriétaires en prennent méticuleusement soin, elles sont moins sujettes aux risques d’accidents ce qui explique que les tarifs du contrat d’assurance soient moins élevés que pour les voitures modernes.

En outre, si le propriétaire envisage de faire couvrir plus de trois voitures de collection, il aura droit à des réductions de tarif. Même proposition si l’assuré fait partie d’un club de collectionneurs.

Avec tous ces avantages, collectionneur ou passionné, qu’avez-vous à perdre en basculant vers l’assurance collection ?